Mon séjour à la mater

Publié le par Ramfouss&Douda

Je garde un très mauvais souvenir de la mater... Douda a pointé le bout de son nez à 3h19 du matin accouchement douloureux et intense en pleine nuit avec l'accumulation de fatigue de la veille je vous passe les détails.

Arrivées dans notre chambre à 6h00 Douda faisait son 1er dodo hors de mon bidon il était tout mignon tout beau avec son petit bonnet et dans sa gigoteuse offerte par mam'Ramfouss.

Je commence par mettre mon pyjama parce que la blouse de salle de naissance pas glamour du tout, je me regarde dans le miroir et le choc ! mon visage tout pale, des cernes et plein de vaisseaux qui ont éclaté pendant que je poussais, vite vite un petit coup de BB crème pour avoir la peau comme mon Douda.

Je l'ai contemplé une bonne demi heure et la fatigue a pris le dessus, je m'allonge pour dormir et voila que le calvaire commence...

toc toc toc, c'est le petit déjeuner, je voulais dormir, mais il fallait aussi manger pour nourrir Douda quand il se réveillera.

Ensuite tout s'enchaîne, la dame revient débarrasser, puis une autre vient pour nettoyer la chambre. Ah celle la je l'ai virée je lui ai dit qu'on venait d'arriver qu'on avait encore rien sali que je voulais DORMIR.

Mais non tu rigoles ou quoi, à la mater ils se sont fait passer le mot "la dame au 320 interdiction de dormir" comme si ça n'avait pas suffit de rater ma péri et bah faut croire que non.

Tout le monde défile dans la chambre, la sage femme, l'auxiliaire puéricultrice, l'infirmière...

Et c'est pas fini, on a eu droit à la visite de la PMI, de la CPAM et d'une bouffonne de photographe qui a réveillé Douda. La prochaine fois (s'il y en a une) je la vire directement celle la.

Il y a aussi la visite des proches mais ça au moins ça fait beaucoup de bien. Mes parents et mes soeurs, mes collègues de boulot, et des copines.

Les jours suivants n'ont pas été mieux, impossible de se reposer la journée et la nuit c'est Douda qui voulait faire la fête...

Je n'avais qu'une hâte rentrer chez moi.

Mon séjour à la mater

Publié dans vie de maman

Commenter cet article